Dans Nouvelles

Initier la relève étudiante de la MRC de Sept-Rivières à la technologie et à l’entrepreneuriat

Le Cégep de Sept-Îles et l’Institut technologique en maintenance industrielle (ITMI) ont récemment bénéficié une subvention de 197 800 $ du programme Novascience du ministère de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie (MEIE) du Québec pour leur projet  » Initiation à la technologie et à l’entrepreneuriat pour la relève étudiante « . Ce financement permet de dispenser des ateliers adaptés et d’organiser des compétitions annuelles pour instruire les jeunes allochtones et autochtones à la technologie.

Ces activités technologiques, soutenues par la subvention du MEIE, permettront de développer la culture scientifique, l’innovation et l’instance entrepreneuriale auprès de la jeune relève pour la préparer et l’orienter vers les métiers offerts dans une région industrielle comme la MRC de Sept-Rivières.

Le cœur du projet

Sur une période de deux ans, ce projet se décline en trois volets distincts.

  • Volet 1 : Le développement et l’animation d’ateliers technologiques pour les écoles primaires

Le volet 1 implique la participation des étudiants collégiaux du Cégep de Sept-Îles qui développent des ateliers technologiques destinés aux élèves de sixième année des écoles primaires locales. Sous la supervision du responsable du projet, Mariya Dimitrova, chercheuse à l’ITMI, six ateliers sont prévus au cours des deux prochaines années. Ces ateliers, offerts gratuitement, couvrent des sujets passionnants tels que l’électronique, la conception 3D avec l’impression 3D, et les énergies renouvelables. C’est l’occasion idéale pour les jeunes esprits de s’éveiller aux merveilles de la technologie et la résolution des problèmes.

  • Volet 2 : L’organisation de compétitions annuelles liées à la technologie pour les écoles secondaires

Le deuxième volet s’adresse aux élèves des écoles secondaires. Les étudiants collégiaux ont comme mission d’organiser des compétitions technologiques avec le soutien de la responsable du projet. L’objectif est simple mais ambitieux : créer un environnement où l’apprentissage des sciences, technologies, ingénieries et mathématiques (STIM) se fait dans la joie et la collaboration.

  • Volet 3 : Le développement des compétences entrepreneuriales des jeunes collégiens impliqués dans ce projet

Enfin, le troisième volet mise sur l’entrepreneuriat. À travers les interactions quotidiennes et le travail sur les volets précédents, les étudiants du collège développent des compétences d’entrepreneuriat.  Ils apprennent à planifier, organiser, gérer le budget, communiquer efficacement et à développer des qualités de leadership. C’est un apprentissage pratique, où chaque tâche et chaque défi contribuent à leur évolution professionnelle et personnelle.

Avancement du projet

Le projet a commencé sur une note très prometteuse. Le 24 mars dernier, aux installations du Cégep de Sept-Îles et grâce à un partenariat avec la Ligue Lego FIRST Québec  et le MEIE, le premier tournoi de qualification local en robotique a eu lieu sur la Côte-Nord. L’équipe des « Électrochocs », composée d’élèves de première secondaire de l’école Jean-Du-Nord, a remporté le tournoi leur donnant la possibilité de participer au championnat provincial Rivalise – Festival de robotique au campus de l’Université de Sherbrooke à Longueuil, le 26 avril dernier. L’équipe s’est classée 9e sur 36 équipes, un accomplissement remarquable pour une première participation à ce niveau.

Pendant ce temps, le projet avance aussi sur d’autres fronts. Trois ateliers technologiques ont été conçus et sont prêts à être dispensés gratuitement dans les écoles de la région. Les écoles du Centre de services scolaire du Fer seront les premières à bénéficier de ces ateliers d’ici la fin de l’année scolaire.

Les prochaines étapes du projet

Après le succès de la première compétition, le projet s’apprête à franchir de nouvelles étapes ambitieuses. Tout d’abord, l’objectif est d’animer les ateliers récemment développés dans toutes les écoles de la MRC de Sept-Rivières, et de développer et animer trois autres ateliers l’année prochaine.

Ensuite, le projet comporte d’organiser la qualification locale de la Ligue LEGO FIRST annuellement. Cette initiative sera complétée par un autre événement local axé sur la technologie.

Vision et pérennité du projet

La vision de l’ITMI de ce projet ne s’arrête pas à la MRC de Sept-Rivières. À long terme, l’objectif est d’étendre cette initiative à toute la Côte-Nord, permettant à encore plus de jeunes de bénéficier de ces opportunités éducatives.

Pour que ce projet continue de prospérer, un financement régulier est essentiel. Chaque année, des ressources seront nécessaires pour soutenir les ateliers technologiques, organiser les compétitions et assurer le bon déroulement des événements.

La subvention initiale du MEIE a permis de donner vie à cette vision et va permettre au projet de servir de vitrine technologique offrant des compétences industrielles vulgarisées et adaptées à la jeune relève. Pour maintenir cet élan, le projet devra trouver des partenaires et des commanditaires désireux d’investir dans la relève technologique de la Côte-Nord.

Ensemble, nous pourrons continuer à inspirer la prochaine génération de technologues, d’ingénieurs et d’entrepreneurs. L’aventure ne fait que commencer.